outillage industriel

Création de composants mécaniques pour pinces robotiques avec synthèse cinématique

Identifier le composant nécessaire pour adapter une pince robotisée au processus de production peut être tout sauf simple, même pour ceux qui ont une longue expérience dans le domaine de la mécanique de précision. Pour identifier ce composant pour les pinces robotiques, la seule solution est de se tourner vers la synthèse cinématique, une branche des sciences cinématiques qui simule le fonctionnement de systèmes mécaniques, identifiant ainsi le détail nécessaire pour obtenir un mouvement précis.

La pince robotique dans le domaine industriel

Dotés d’une gamme de mouvements beaucoup plus large que les robots SCARA, les pinces robotiques se sont répandues principalement grâce à leur variété d’utilisations et la flexibilité qui leur permet d’être utilisées dans presque tous les cycles de production, de l’emballage des produits au secteur agricole . Il est inutile de préciser comment chacun de ces domaines nécessite des composants particuliers qui adapteront le robot en fonction de la tâche qui lui est assignée. Grâce au produit particulier, notre société sera en mesure de déterminer le degré de liberté de l’instrument et sa complexité structurelle, le rendant plus ou moins adapté à une zone de travail spécifique. Les composants des pinces mécaniques de haute qualité permettent leur application même dans des cycles de travail continus.

Les difficultés dans la production de composants pour robots

Une complexité toujours croissante des systèmes robotiques a conduit à une augmentation des pièces individuelles pouvant être utilisées à l’intérieur de chaque machine. Les difficultés rencontrées dans l’identification du composant, nécessaire à la pleine fonction du schéma, poussent à la fois le concepteur et les entreprises en charge de créer le détail à utiliser des projets préexistants en essayant de les adapter aux nouvelles fonctions. Si les solutions de ce type garantissent généralement la pleine fonctionnalité du robot, elles impliquent souvent aussi une diminution de la précision et, plus généralement, une faible optimisation inhérente à des cycles de travail et des temps de fonctionnement durables.

Quitter la version mobile