outillage industriel

Les outils permettant de travailler les métaux

Devoir travailler avec des métaux peut nécessiter l’utilisation d’outils professionnels, capables d’assurer un résultat parfait. Avant de savoir quoi acheter, il sera bon d’avoir toute une série de choix à votre disposition: voici donc tous les éléments pour pouvoir vous orienter correctement dans le monde des outils métallurgiques.

Outils de travail des métaux en général

Pour commencer, il est essentiel d’identifier les meilleurs outils pour le travail des métaux afin de choisir celui qui convient le mieux au travail à effectuer et, parmi les nombreux produits du catalogue, il est possible de s’attarder sur le cahier des charges de chacun d’entre eux pour comprendre s’ils peuvent réellement répondre aux demandes des clients. Tout d’abord, il est utile d’indiquer les outils les plus utilisés pour les différents processus qui voient le métal comme le protagoniste. Parmi les plus importants, on trouve: Le tour, la fraiseuse, l’aléseuse, la façonneuse, la raineuse, la raboteuse. Bien évidemment, en ce qui concerne les métaux, il est également possible d’utiliser des outils non limités à ce matériau, tels que les outils qui seront utilisés pour percer les métaux, ou ceux utilisés pour le filetage.

Les outils pour travailler les métaux en détail

Chaque outil de travail des métaux doit être évalué en détail afin de permettre au client de choisir celui qui conviendra le mieux à chaque situation individuelle.

Le tour

Le tour est un outil utilisé pour permettre l’usinage de pièces pouvant être tournées. Essentiellement, lors de l’utilisation d’un tour, ce que l’on appelle une puce sera produit, bien que des processus légèrement différents puissent être observés en fonction du type de tour. Par exemple, le tour parallèle est beaucoup utilisé pour le travail des métaux. Ce type de tour se caractérise par le fait qu’il peut avoir un mouvement de travail qui se caractérise précisément par la rotation de la pièce à usiner. L’outil qui sera utilisé, en revanche, pour l’usinage, sera monté sur une tourelle spécifique et glissera parallèlement à l’axe de rotation de la pièce elle-même.

La fraiseuse

Dans ce cas également, nous parlons principalement de machines-outils. La fraiseuse est très utile lorsqu’il est nécessaire de créer des formes particulièrement complexes en métal. Sur un plan plus précis, la fraiseuse est constituée par la présence d’un moteur, sur lequel sera fixé l’outil souvent confondu avec la fraiseuse, c’est-à-dire la fraise. Celui-ci tournera et son principe, en termes de fonctionnement, est très similaire à celui de la perceuse. Cependant, si un foret fait un trou, la fraiseuse prend soin d’éroder le matériau métallique.

La machine ennuyeuse

Cette machine est principalement utilisée pour faire des trous, en particulier des trous pour lesquels une précision millimétrique est requise. C’est donc un excellent outil également pour la finition de certaines surfaces après un travail plus important.

Le shaper

Comme son nom l’indique, cette machine permet d’éliminer les impuretés présentes sur une surface plane, ou de créer des rainures. Il fonctionnera principalement sur des surfaces planes de pièces de différents matériaux.

La machine à sous

La machine à sous, parmi les outils pour le traitement du métal, est surtout utilisée pour le limage et pour créer de petites rainures sur la surface du métal. Par exemple, la machine à sous peut être utilisée pour planifier les surfaces internes d’une pièce ou d’un trou, et pour des surfaces profilées.

La raboteuse

Enfin, nous avons la dernière machine, la raboteuse. Encore une fois, la raboteuse fonctionne avec l’élimination des copeaux.Il est principalement utilisé pour aplatir les surfaces de la pièce sur laquelle vous travaillez, ou pour aller façonner les surfaces elles-mêmes. Dans ce cas également, la raboteuse peut être utilisée pour réaliser un travail de précision et avec une tolérance minimale.

Quitter la version mobile