Palettes en bois ou palettes en plastique?

Que le Web soit peuplé de fausses nouvelles n’est ni nouveau ni secret. Le fait est que, pendant un certain temps sur le web, quelqu’un a lancé les nouvelles que les palettes en plastique seraient surperformer les palettes en bois , ce qui représente également un choix « plus verte », qui est plus durable. Et que leur marché se développe rapidement. Nous avons décidé d’analyser les deux types de plates-formes, en évaluant leurs coûts, leur utilisation, leur maintenance et les directives qui régissent leur utilisation et leur élimination ou leur recyclage.

Quel matériau choisir ?

Pour être honnête, il semblerait étrange de penser à une palette en plastique comme un choix éco-durable. Le plastique est en fait un matériau qui – en théorie – se dégrade moins que le bois. Et cela semble être la première hypothèse selon laquelle certains croiraient que les palettes en plastique devraient être considérées comme «plus vertes» que leurs antagonistes en bois. Bref, ils durent plus longtemps. Et lorsqu’ils doivent être éliminés, ils peuvent être recyclés. La question se pose: le bois n’est-il pas plutôt recyclé? Bien sûr que oui. Mais selon ce qui est dit, il entre en contact avec des substances chimiques, huileuses, etc., en raison de sa porosité, il ne peut plus être utilisé, même pas pour la combustion domestique. Le plastique, par contre, le fait, car théoriquement il ne serait pas imprégné.

Les coûts du transport

De plus, l’utilisation de la palette en plastique garantirait des poids inférieurs. Et cela a un impact sur les coûts de transport et par conséquent aussi sur la production de CO2 .Les plates-formes en plastique auraient également un autre avantage: elles seraient plus durables et auraient donc moins d’impact sur les coûts que les homologues en bois. Et, enfin, ils n’auraient pas besoin de tous ces systèmes de traçage et de certification du bois qui ne sont qu’une «nuisance», certainement onéreux, et ils ne seraient pas non plus soumis à l’obligation de traitements stérilisants puisqu’ils ne sont pas attaqués par des microorganismes, des moisissures et des parasites. Étant donné que l’expertise dans les contrôles, les certifications ne semblent pas anodines, mais plutôt des outils et mécanismes indispensables pour garantir la qualité et la sécurité des matériaux, des doutes sur l’utilisation massive du plastique nous viennent. De nombreux avantages certes, mais le considérer comme un choix «plus vert» que le bois, est encore une hypothèse trop risquée. Probablement, comme en toutes choses, la vérité, qui dans ce cas se traduit par la commodité, le respect de l’environnement ainsi que l’ergonomie, etc., se situe quelque part entre les deux.

Les palettes en bois

Jusqu’à il y a environ 15 ans, la palette en bois classique était le maître, utilisée sur le territoire et dans l’UE c’est bien et trouve en fait beaucoup d’espace, mais si vous avez besoin d’exporter en dehors de l’UE, ce produit n’est parfois pas très indiqué. En effet, pour être accepté, le bois doit être soumis à un traitement HT ou à une fumigation et pour cette raison il doit être spécialement marqué. Par rapport au plastique et au bois pressé, les palettes en bois sont également plus lourdes et ont donc un impact plus important sur les frais de port.

Les palettes en bois pressées

Bien que le nom le fasse sonner comme ça, les palettes en bois pressé ne sont pas en fait du bois et n’entrent pas dans cette catégorie de produits. Selon la norme internationale FAO NIMP15, les produits «bois transformés», tels que les produits dont nous parlons, sont à l’abri du risque d’infestation d’insectes et sont exempts de tout traitement pesticide. C’est un énorme avantage pour ses utilisateurs. Le “bois transformé” ne nécessite aucun traitement HT ni fumigation et pour cette raison il ne doit pas être marqué. Pour ces produits, même si ce n’est pas obligatoire, il existe une certification qui certifie qu’ils peuvent être exportés partout dans le monde sans aucune sorte de bureaucratie. Si vous en avez besoin, demandez à nos bureaux! Ces palettes peuvent donc être une excellente solution pour exporter vers la Chine, les États-Unis ou d’autres pays hors UE. Ils sont également plus légers que les respectifs en bois et en plastique, plus respectueux de l’environnement et du fait qu’ils sont empilables, ils sont également plus faciles à stocker dans l’entrepôt. Conformité totale à la NIMP15.